L’essentiel de la keynote Apple à la WWDC 2013

Écrit par aDy. Posté dans Actualités, iCloud, iOS 7, iTunes, Keynote, Mac, Mac App Store, OS X, Siri

Avant-hier, lors de la tant attendue keynote Apple de la WWDC 2013 à San Francisco, Tim Cook et sa team ont présenté toutes les nouveautés prévues par l’entreprise pour les temps à venir.

Au menu comme nous l’attendions, iOS 7 et OS X 10.9 étaient sur le devant de la scène, mais pas seulement. Une surprise de taille fut la présentation des nouveaux Mac Pro, ainsi que iTunes Radio et iWork pour iCloud.

WWDC 2013

Comme à ses habitudes, le CEO (directeur général) Tim Cook a commencé la présentation par quelques chiffres. Nous apprenons donc que les places pour cette Worldwide Developers Conference 2013 se sont toutes vendues en 70 secondes. La raison est simple, l’écosystème d’Apple compte plus d’un million de développeurs pour un total de six millions de développeurs iOS et OS X confondus.

A ce jour, ce ne sont pas moins de 407 Apple Store qui se sont installés dans 14 pays différents et qui accueillent le million de visiteur journalier. Le succès de la boutique virtuelle n’est pas en reste, l’App Store fête sa cinquième année, et contient à ce jour 900 000 applications, dont 375 000 adaptées pour iPad.

Tim Cook93% des applications sont téléchargées au minimum une fois par mois, et la barre des 50 milliards de téléchargements vient d’être atteinte récemment depuis le démarrage de la plateforme en 2008. 575 millions de personnes y ont indiqué leurs informations bancaires, et 10 milliards de dollars ont été partagés aux développeurs.

Enfin les Mac users comptabilisés à “seulement” 72 millions, pourront se vanter d’avoir rendu l’iMac et le MacBook Pro comme les ordinateurs les plus vendus aux États-Unis, avec une belle augmentation des ventes à hauteur de 15% chaque année depuis cinq ans (3% pour les PC).

iOS 7 : présentation et nouveautés

Logo iOS 7

Depuis des mois que diverses rumeurs, analyses et concepts pointaient leurs nez dans l’actu high-tech de la toile au sujet du prochain iOS d’Apple, ça y est, Apple, et plus particulièrement Jonathan Ive, nous présente son nouvel iOS 7 destiné aux iPhone, iPad et iPod touch. Ce dernier profite enfin d’évolutions majeures au niveau esthétique, mais propose également de nouvelles fonctionnalités inédites.

Tim Cook

Tim Cook (CEO / Directeur général Apple)

Le plus grand changement pour iOS de son histoire depuis l’apparition de l’iPhone !

Aperçu en image avec la vidéo promotionnelle officielle d’iOS 7 : ici

iOS 7 sur iPhone 5

Minimalisme et ergonomie à l’honneur

Logo iOS 7Plus dépouillée que jamais, Apple propose une refonte complète d’iOS, avec une interface graphique plate ou “flat design” bien plus moderne, légère et colorée, qui comblera certains retards par rapport à Android ou Windows Phone. En effet, les icônes, la police, l’écran du code de déverrouillage, les notifications, ainsi que les applications de base, tout y passe.

Adieu les effets glossy et autres effets de relief (skeuomorphisme). La firme s’est même permise une touche de fantaisie en proposant des arrières plan dynamiques qui bougent en fonction de l’orientation de l’appareil, et qui donnent à l’interface une bluffante sensation de profondeur.

Icônes iOS 7

Centre de contrôle et notifications accessibles en permanence !

Centre de contrôle iOS 7
Le centre de contrôle

Une nouvelle fonctionnalité très attendue fait son apparition dans iOS 7, il s’agit du “Control Center” qui tout comme le “Notification Center”, est accessible de n’importe où et peut être lancé via un écran déroulant sur le haut de l’écran. Les adeptes du jailbreak verront là une inspiration potentielle d’un des tweak les plus célèbres de Cydia, SBSettings.

Ce centre de contrôle permet donc de switcher très facilement et rapidement des fonctionnalités telles que le WiFi, le Bluetooth, le mode Avion, le mode “Ne pas déranger”, régler la luminosité de l’écran ou encore accéder au contrôle de lecture pour la musique ou la diffusion AirPlay / AirDrop. Quatre applications récurrentes peuvent être directement lancées par ce biais : l’horloge, la calculette, l’appareil photo, ainsi que la lampe torche. Cette dernière fonctionnalité risque d’ailleurs de nuire fortement aux nombreuses applications tierces équivalentes que l’on trouve sur l’App Store.

Enfin, le centre de notification propose une navigation divisée en trois onglets, afin d’éventuellement trier les informations : “aujourd’hui”, “tout” et “manqué”. Nous retrouverons d’ailleurs ce type de navigation filtrée un peu partout dans iOS 7. Ces deux volets sont également accessibles depuis l’écran verrouillé.

Enfin du vrai multitâche sous iOS

Multi tâches iOS 7
La fonction multitâche

Entièrement revue sur iOS 7, la gestion du multitâche subit une transformation complète qui permet dorénavant d’être compatible avec toutes les applications existantes.

A l’utilisation heureusement aucun changement, un double appui sur le bouton Home affiche un aperçu plein écran des applications lancées en présentant l’icône et les fenêtres de ces dernières.

Bien plus intuitif qu’avant, les applications les plus sollicitées s’afficheront en priorité afin de diminuer les ressources nécessaires aux autres et bénéficier d’un gain en autonomie confirmé par Apple.

Un simple glissement de doigt permet soit d’afficher en premier plan l’application souhaitée ou alors de la fermer.

Les personnes qui ont suivi l’actu des dernières semaines reconnaîtront une inspiration à certains concepts iOS 7 réalisés par les fans qui ont fait le tour de la toile, et d’autres auront remarqué une ressemblance avec WebOS.

Partage AirDrop, merci OS X !

AirDrop iOS 7
AirDrop

Apparue sur OS X 10.7 Lion, cette fonctionnalité permet l’échange de données par WiFi, sans passer par un point d’accès (connexion provisoire ad-hoc).

C’est la raison pour laquelle la fonctionnalité fut tant attendue, en effet plus besoin d’installer une application spécifique pour un partage “éclair” d’un fichier avec une personne à proximité.

Le centre de contrôles étant accessible de n’importe où, c’est donc par ce biais qu’il faut activer le partage AirDrop. Un menu indique tous les contacts proches, et il suffit d’en sélectionner un pour partager de manière chiffrée et le plus simplement du monde un fichier.

AiDrop est compatible uniquement pour iPhone 5, iPad 4, iPad mini et iPod touch. Au grand désarroi des possesseurs d’appareils récents ! (iPhone 4/4S ou iPad 2/3)

Les applications intégrées revisitées

Les applications intégrées ont été totalement revisitées et profitent toutes d’une refonte graphique :

Application Téléphone

Le pavé de composition affiche des touches rondes, tandis que la liste des appels est bien plus épurée grâce à une navigation filtrée par onglets : “Tous” et “Manqués”. Le design minimaliste est ici assez marqué, notamment lorsque le téléphone sonne ou lors d’un appel.

Un petit plus sympathique, la possibilité de bloquer un numéro spécifique, qui aura pour effet d’envoyer le contact non désiré directement dans la boite vocale. La liste complète des contacts blacklistés et numéros bloqués seront visibles dans les réglages iOS.

Application Musique

Toute la musique achetée est maintenant visible, ainsi que de quelques nouvelles fonctionnalités. L’application intègre iTunes Radio (ou iRadio), un service gratuit pour toute la communauté Apple, proposant plus de 200 stations en provenance d’Internet, et surtout la bibliothèque iTunes incluant tout son catalogue musical exceptionnel.

iOS 7 : application musique

Les radios peuvent être personnalisées ou générées en fonction des goûts de chacun : plus on écoute les iRadios, et plus le système recueille des informations pour affiner et proposer des titres qui font vibrer l’utilisateur. Si un morceau retient l’attention, il est possible de le mémoriser ou l’acheter via l’iTunes Store.

iOS 7 : iTunes Radio
iTunes Radio

Il n’est donc pas question de marcher sur les plates-bandes de Spotify et Deezer, comme vient de le faire Google et son service Google Play Music All Access.

Enfin, Siri pourra rendre l’expérience encore plus intéressante en répondant à des questions sur le morceau ou artiste en cours de lecture et faire des demandes pour des écoutes de radios plus spécifiques.

iTunes Radio est un service gratuit et proposé à son lancement uniquement à la communauté Apple américaine. Le déploiement dans les autres pays sera pour un peu plus tard. Sa gratuité implique la présence de publicités si aucune association n’est en cours avec iTunes Match.

Assistant vocal Siri

iOS 7 : Siri
Siri en action

Diverses améliorations sont au rendez-vous pour Siri, à commencer par plus de choix de voix, et une amélioration de la qualité de la synthèse vocale qui devient beaucoup plus naturelle. Des réglages de l’appareil via les paramètres iOS sont dorénavant rendus possible par une simple requête vocale comme par exemple la possibilité d’activer/désactiver le WiFi/Bluetooth/GPS.

Siri se veut beaucoup plus intelligent, et pour cause, certaines de ses recherches et réponses proviendront des bases de données de Wikipedia, Bing (moteur de recherche de Microsoft) ou encore Twitter.

Siri peut enfin lire les messages vocaux, une fonctionnalité qui était jusqu’à présent assez manquante pour un assistant vocal intégré à un smartphone.

Eddy Cue a bien fait comprendre que le marché de l’automobile intéresse la firme. Dès 2014, plusieurs constructeurs proposeront Siri dans des véhicules grâce au nouveau système “iOS in the Car”.

iOS 7 : iOs in the Car

Les fonctionnalités iOS seront affichées sur l’écran central de l’automobile, et permettront d’effectuer des appels, envoyer des messages, demander un itinéraire ou un restaurant sympa, etc.

Application Appareil photo / Camera

Quelques améliorations également pour l’application de l’appareil photo, telles que la possibilité d’appliquer des filtres aux photos à la façon d’Instagram, ou encore un tri automatique (fonctionnalité “Moments”) en fonction de la date ou la position géographique du cliché comme le fait déjà OS X.

iOS 7 : filtres photo

Apple en profite pour inaugurer le partage de photos iCloud, mais il sera également possible de partager ses photos par email et réseaux sociaux, sans oublier le nouveau système de partage AirDrop.

Application Safari

iOS 7 : onglets et signets Safari
Nouveaux onglets Safari

On ne le présente plus, le navigateur web par défaut sur iOS n’est pas exclu d’upgrades et se doit de combler un minimum le retard par rapport à Google Chrome pour iOS. Safari propose donc maintenant :

  • la navigation plein écran
  • un module de recherche et barre d’adresse plus avancé
  • un nouvel affichage des onglets (affichage flow)
  • une nouvelle gestion des signets
  • activation / désactivation de la navigation privée
  • récupération des onglets ouverts sur Safari Mac

Tout comme Mac OS X Mavericks, ces derniers intègrent d’ailleurs le trousseau iCloud pour le stockage des données sensibles (plus d’infos à ce sujet plus bas). Nous apprécions le nouvel icône des signets qui permet d’accéder aux liens partagés avec ses contacts Facebook ou Twitter ou encore le bouton d’exportation pour partager un lien via AirDrop, mail, message et réseaux sociaux.

Application App Store

iOS 7 : App Store
Le nouvel App Store

La plateforme de téléchargement qui hérite évidemment aussi du nouveau design iOS 7, se veut bien plus clair et intuitif. Elle permet maintenant la recherche d’applications par tranches d’âge : une maman pourra par exemple trouver très facilement une application dédiée ou adaptée à son enfant. L’App Store propose aussi la recherche d’application en fonction de sa localisation géographique. Si par exemple une personne se situe à proximité du château de Versailles, des applications en adéquation peuvent être proposées.

Enfin une nouvelle fonctionnalité risque de faire des émules, celle de pouvoir effectuer des mises à jour automatiques de ses applications favorites. Terminé les allers-retours quotidiens sur l’App Store !

Application FaceTime

iOS 7 : Facetime
FaceTime sur iOS 7

Apple comble un manque en introduisant les appels FaceTime audio en plus de l’appel vidéo classique, utile :

  • pour ne plus décompter les appels sur son forfait
  • en cas de connexion de mauvaise qualité et donc limitée
  • pour optimiser son forfait data 3G

Il suffit de sélectionner l’icône adéquat sur le profil du contact pour commencer un appel audio uniquement, avec la possibilité d’activer la vidéo ensuite. La fonctionnalité devrait être compatible avec la majorité des produits de la pomme supportant FaceTime.

Application Météo

L’application Météo affiche le temps avec des animations en arrière-plan en fonction du temps actuel.

iOS 7 : Météo

Version beta et SDK disponibles

La version finale étant prévue pour octobre prochain, Apple a néanmoins mis à disposition pour les développeurs la version beta et le kit de développement des applications. Différentes ressources ont également été rendues disponible pour aider à la transition vers la nouvelle interface graphique. Apple précise tout de même que certaines fonctionnalités peuvent ne pas être disponibles sur l’ensemble des produits. Voici les liens des différents firmwares pour ceux qui ne possèdent pas de compte développeur :

Télécharger iOS 7.0 beta 1 pour iPhone 5 (A1429 – iPhone internationaux dont ceux de France)
Télécharger iOS 7.0 beta 1 pour iPhone 5 (A1428 – iPhone canadiens et américains)
Télécharger iOS 7.0 beta 1 pour iPhone 4 (GSM Revision A | 8 Gb dispo depuis octobre 2011)

Tutoriel : installer iOS 7 sur son iPhone ou iPod touch

Avant toute chose, il est important de noter qu’un compte développeur est nécessaire pour passer sur cette nouvelle version iOS beta :

Télécharger ci-dessus le firmware en fonction de l’appareil. Puis lancer iTunes afin de sauvegarder les données de l’appareil. Effectuer ensuite une restauration (préférable à une mise à jour), en maintenant la touche ALT (ou SHIFT pour Windows) tout en cliquant sur le bouton. Une fenêtre apparaît pour permettre la sélection du firmware téléchargé préalablement.

Il ne reste plus qu’à attendre que les procédures se terminent pour voir son iDevice tourner sous iOS 7 ! 🙂

Plus de détails avec cette vidéo réalisée par Steven : Installer iOS 7 beta 1 sur iPhone, iPad & iPod touch

Generation Apple décline toute responsabilité en cas d’installation non-autorisée et endommagement de données qui nécessiterait une éventuelle remise à zéro de l’appareil. De plus, la restauration sous iOS 6 étant délicate, il vaut mieux être sûr de son choix.

OS X Mavericks v10.9 : la fin des félins ?

OS X Mavericks Logo

Au contraire d’iOS 7 l’interface ne subit pas de refonte graphique, mais cette nouvelle version de Mac OS X qui passe en version 10.9, propose tout de même son lot de nouveautés et performances accrues. Étant relativement nombreuses, seuls les points les plus importants seront cités. Craig Federighi tient à souligner que les nouveautés concernent beaucoup les utilisateurs avancés de ce prochain système d’exploitation prévu pour automne 2013.

Les deux points majeurs sont la course au gain énergétique pour maximiser l’autonomie, ainsi qu’une symbiose de plus en plus forte entre OS X et iOS.

La firme abandonne la série des animaux, et souhaite partir sur un nouveau cycle pour ses dix prochaines années, en se focalisant sur des noms plus “géographiques”. En effet, comme le faisait ressentir les différentes bannières décoratives de l’événement, cette version 10.9 se dénomme Mavericks, un spot bien connu des surfeurs californiens.

Le Finder amélioré pour les Power Users

Mac OS X Mavericks : onglets du FinderNouveau très intéressante, le gestionnaire de fichiers propose une gestion des onglets, qui évitera dorénavant l’ouverture de plusieurs fenêtres côte à côte pour le déplacement de fichiers.

Il est également possible d’ajouter un tag coloré à un fichier pour optimiser les recherches futures.

Par défaut, OS X Mavericks propose sept tags différents pour le même nombre de couleurs, et il possible de les personnaliser dans les préférences.

Le Finder fait maintenant partie des applications qui peuvent se lancer en plein écran.

La gestion multi-écrans enfin corrigée

L’utilisation multi-écrans était impossible avant la mise en place de ce correctif. En effet si une application était lancée en plein écran, elle rendait impossible l’utilisation des autres affichages.

Désormais plusieurs applications plein écran peuvent être être affichées simultanément, tandis que le dock et la barre de menu peuvent se répliquer sur les autres affichages. La vue d’ensemble Mission Control en a profité pour s’optimiser également en facilitant le passage d’une application d’un écran à un autre. C’est le cas également pour l’Apple TV qui peut dupliquer son affichage dans un écran secondaire en utilisant la fonction AirPlay Mirroring.

Des notifications supplémentaires

Les notifications peuvent afficher des informations diverses en provenance de sites web. Comme c’était le cas sur OS X 10.8, il n’est plus nécessaire de laisser ouvert le site en question pour recevoir ses notifications. Elles rappellent également les notifications potentiellement manquées qui ont pu être affichées pendant la mise en veille de l’ordinateur.

Petit détail intéressant, il est maintenant possible de répondre directement à un message (mail, iMessage, appel FaceTime, etc.) depuis la notification, et sans quitter l’application cours.

Intégration d’applications mobiles : iBooks & Plans

La boutique de livres électroniques iBooks prend en charge les livres traditionnels, mais également les manuels enrichis générés avec iBooks Author.

Quant à la “fameuse” application Plans, elle se contentera de proposer l’envoi vers un iPhone d’un itinéraire établi sur un Mac. Trois vue différentes sont proposées, et permettent la recherche d’itinéraires ou points d’intérêts. Un partage de carte sous forme de capture écran automatisée incluant le lien de l’itinéraire ou lieu en question, peut être effectué par mail, message et réseaux sociaux.

Cette version 10.9 d’OS X n’intègre toujours pas la tant attendue intégration de Siri, mais la dictée vocale s’améliore tout de même en proposant la dictée continue et sans être obligatoirement connecté à Internet (module à télécharger de 785 Mo).

Un Safari v7 boosté !

Au programme, ajout d’un nouveau panneau latéral pour la gestion des favoris, liens partagés (Facebook, Twitter ou LinkedIn), et listes de lectures, ainsi que améliorations des performances.

Craig Federighi précise que le navigateur serait 1,44 fois plus rapide que Google Chrome tout en étant moins gourmand en mémoire. A la manière des multiples extensions dans le genre déjà existantes, Safari bloque les bannières Flash et un simple clic les débloquera. En outre, Safari 7 propose la génération complexe d’un mot de passe pour chaque site Internet qui sera ajouté au trousseau iCloud ci-dessous.

iCloud Keychain : le trousseau

Proposant une connexion sécurisée basée sur un chiffrement 256 bits, le trousseau d’accès sécurisé, une fois synchronisé avec iCloud, permet de mémoriser/récupérer ses informations sensibles de manière sécurisée. A la manière de la fameuse application One Password, il sera aisé de synchroniser sur un autre iDevice ses mots de passe, numéros de CB et autres informations confidentielles.

Un moniteur d’activité repensé

Également revu, le moniteur d’activité (Activity Monitor) prend en charge de nouvelles cartes graphiques et illustre les octets et paquets qui sont envoyés ou reçus. Une nouvelle colonne indique les ressources énergétiques consommées pour chaque application, et permet de fermer celles qui consomment le plus.

Les informations sont bien plus claires, grâce aux informations divisées en cinq onglets : “Processeur”, “Mémoire”, “Énergie”, “Disque” et “Réseau”.

Mac OS X Mavericks : moniteur d'activité

Le menu batterie de la barre supérieure propose aussi des informations supplémentaires, telles que le listing des applications les plus gourmandes pour encore et toujours gagner en autonomie.

Calendrier OS X : adieu le cuir !

A la manière d’iOS 7, le design de l’interface du calendrier se veut plus plat et épuré. Un défilement est possible pour chacune des vues, sans devoir passer d’une page à l’autre. Il suffit par exemple de défiler de haut en bas pour passer d’un mois à l’autre. L’inspecteur d’événement propose de paramétrer le temps nécessaire pour arriver à un lieu, afin de l’ajouter au rendez-vous en question. Cela permet d’indiquer le temps nécessaire à un rendez-vous et non pas juste son horaire.

Lors de l’ajout de rendez-vous, l’OS propose automatiquement une liste de choix de lieux en fonction des données entrées, et calcule automatiquement le temps de trajet et la météo de la destination.

Sécurité : contrôle total des applications

Apple a décidé de renforcer la sécurité d’OS X, en proposant le blocage complet et individuel de chaque application. Si la sécurité est activée, il faudra débloquer manuellement chaque application en passant par les préférences du système : Préférences > Sécurité > Confidentialité.

Quelques optimisations hardware

De nouvelles technologies font leur apparition pour toujours gagner en performance et autonomie à la fois :

Technologie Timer Coalescing

Son but est de regrouper les opérations de bas niveau pour permettre au processeur d’être inactif plus fréquemment jusqu’à atteindre des gains de 72%.

Technologie Timer Coalescing

Technologie App Nap

Elle s’occupe de compresser automatiquement à la volée les ressources d’une application qui voit sa fenêtre recouverte par des autres, en excluant la lecture audio et vidéo. Dans la même idée sur Safari, les ressources réservées aux onglets inutilisés seront aussi automatiquement ajustées grâce à une fonction de pause.

Technologie App Nap

Disponibilité et tarifs

Sans être réellement précis sur la mise à disposition publique de son nouveau système d’exploitation, Apple indique simplement une disponibilité pour l’automne 2013, contrairement à Mountain Lion qui fut disponible en été. Aucun prix n’a été annoncé officiellement mais les tarifs (du système complet ou d’une mise à jour) se rapprocheront certainement des sympathiques tarifs actuels.

Télécharger Developer Preview OS X 10.9 Mavericks (4,97 Go | Accès développeur requis)

Nouveaux Mac Pro : LA surprise

La nouvelle génération des stations de travail Mac Pro pour professionnels est arrivée, et ce fut indiscutablement la surprise de cette keynote. Le boitier remplace la traditionnelle tour massive en aluminium et change de look avec un design inédit vraiment atypique en forme de cylindre qui permet de refroidir tous les processeurs de la bête via un système de noyau thermique unique. Un beau travail de miniaturisation a été effectué, en effet la tour mesure à peine 25 cm, soit 1/8ème du volume habituel ! Les photos plus bas montrent le boitier et ses entrailles d’un Mac Pro enfermé dans un tube en verre au Moscone Center, et mettent le doute sur le choix définitif du matériau adopté pour le boitier.

Mac Pro 2013

Véritable monstre de puissance, la configuration à base de processeurs Intel Xeon E5, peut aller jusqu’à l’intégration de 12 cœurs. Quant à la partie graphique c’est AMD qui a été choisi avec une solution bi-GPU propulsée par deux cartes graphiques AMD FirePro générant pas moins de sept téraflops sur OpenCL.

apple-mac-pro-2013Orientés définitivement haut de gamme avec des composants de dernière génération, ces nouveaux Mac Pro proposent un stockage de données basé sur un disque SSD interfacé en PCI-Express pour un gain en vitesse dix fois supérieur (1,25 Gb/s en lecture et 1 Gb/s en écriture) à ceux interfacés en SATA II 6 Gbps.

La mémoire vive est composée de quatre emplacements pour DDR3 avec contrôle d’erreur (ECC) cadencées à 1866 MHz et qui délivrent potentiellement 60 Go/s de bande passante.

La nouvelle version du bus Intel Thunderbolt entre également en jeu, dénommée tout simplement “Thunderbolt 2”, qui propose de doubler les débits afin de passer de 10 à 20 Gbit/s.

L’exploit est rendu possible par une agrégation des deux canaux bidirectionnels d’origine en un seul, toujours en mélangeant PCI Express et DisplayPort. D’ailleurs le DisplayPort passe en v1.2 pour permettre le transport de signal vidéo 4K (4096 x 2160 pixels) ou UHD. La présence de six ports Thunderbolt 2 autoriseront ainsi un chaînage de 36 périphériques et jusqu’à trois moniteurs 4K.

Thunderbolt 2 est rétrocompatible avec les périphériques Thunderbolt de première génération.

Au niveau de la connectique, Apple annonce une compatibilité avec les écrans 4K, la présence de ports USB 3.0 et HDMI 1.4, ainsi que du Gigabit Ethernet. La connectivité sans-fil sera assurée par du WiFi i802.11ac et Bluetooth 4.0. Enfin, Apple précise que l’assemblage de ces modèles sera effectué en Californie et aucune indication de date de sortie mise à part une disponibilité annoncée pour cette année 2013. Aucunes infos sur le prix qui risque d’être douloureux pour la majorité du grand public.

MacBook Air : petites améliorations

Deux modèles proposés : 13 & 11 pouces. Le gros changement pour cette mise à jour du MacBook Air est l’intégration de la nouvelle puce Intel Haswell bien plus puissante, et qui assure une autonomie à la hausse. On parle de 12 heures pour le modèle 13 pouces et 9 heures pour le modèle 11 pouces. Tous deux proposent de base un SSD de 128 Go ainsi que 4 Go de mémoire vive.

N’importe quel modèle pourra profiter d’options supplémentaires : 8 Go de mémoire vive, processeur Intel i7  1,7 Ghz ou encore 512 Go d’espace de stockage flash.

MacBook Air 13 pouces

Ce modèle équipé d’un processeur pouvant passer de 1,3 à 2,6 Ghz avec le mode Turbo Boost sera proposé au tarif de 1099€ avec 128 Go de stockage SSD. Il faudra compter 1299€ pour le modèle 256 Go.

MacBook Air 11 pouces

Cette version 11 pouces propose les mêmes caractéristiques, et il faudra compter 999€ pour le modèle avec 128 Go de stockage, et 1199€ pour le modèle 256 Go.

iWork pour iCloud en réponse à Google Docs

Apple présente la version web de sa suite bureautique, très inspirée des versions iOS :

iWork pour iCloud concurrence directement Google Docs en proposant un accès depuis un navigateur web. Entièrement gratuit, le service permet l’accès au traitement de texte, tableur et outil de création de présentations sans qu’il ne soit nécessaire d’acheter quelconque licence. Le service de nuage iCloud propose donc désormais trois nouveaux icônes sur sa page d’accueil : “Pages“, “Numbers” et “Keynote“. Chacun des trois logiciels proposent de démarrer depuis une page ou blanche ou alors de sélectionner un template pour démarrer sur un modèle prédéfini.

iWork pour iCloud
Nouveaux icônes iWork dans iCloud

Les possesseurs de Windows ou Linux pourront également accéder à ce service, du moment que la configuration du PC ne soit pas trop ancienne et que l’un des navigateurs suivants est installé : Safari, Chrome et Internet Explorer ; Firefox n’étant pas cité. Une importation des fichiers propose d’envoyer ou d’ouvrir des fichiers de l’iCloud. Les fichiers d’Apple et Microsoft Office sont gérés, ce qui n’est pas le cas des fichiers OpenOffice ! Les possibilités sont illimitées, il sera par exemple possible de démarrer un projet sur son Mac via Safari, pour le terminer sur Chrome avec un PC équipé de Windows.

Apple annonce que les versions iOS et OS X bénéficieront d’une mise à jour pour la fin de l’année.

Une version beta de iWork pour iCloud est déjà proposée (compte développeur requis), quant à la version publique, il faudra attendre la fin de l’année.

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

A propos de l'auteur : aDy

Passionné depuis plusieurs années du monde Apple et des nouvelles technologies en général, je suis l'éditeur de Generation Apple. J'aime faire découvrir et partager mes dernières trouvailles du web et autres geekeries. Je suis à votre disposition pour toutes questions ou suggestions liées à la vie du blog. J'attache beaucoup d'importance aux besoins de nos lecteurs, donc n'hésitez pas à nous contacter si besoin !

Laisser un commentaire