iPad vs iPhone : statistiques 2013 des ventes dans le monde

Écrit par Johann. Posté dans Actualités, iPad, iPhone

Après une fin d’année 2012 en nette progression concernant les bénéfices généraux du marché d’Apple, une quantité incroyable de statistiques contrastent avec son bilan global. Différentes analyses de la situation du marché des ventes de l’iPad révèlent qu’il est en chute libre. Les chiffres d’affaires dégagés restent positifs, mais à l’opposé de ceux de l’iPhone (qui ont été renforcés par la sortie précoce de l’iPhone 5), l’iPad céderait bien plus de parts de marché que prévu en faveur de la concurrence, pour la fin d’année 2012. Et cela ne va rassurer les marchés d’Apple : ils traduisent déjà cette inquiétude, dès le début de l’année 2013. Et les analyses semblent confirmer son bien-fondé.

Ventes d’iPad en chute libre : les explications corroborent les analyses

Les ventes d'iPad du monde (en milliers d'unités)
Les ventes d’iPad du monde (en milliers d’unités) Steve Kovach, Business Insider

Les toutes dernières analyses de la société Citi, basées sur les chiffres de IDC, attestent clairement et sans détour que : “la force du marché de l’iPad d’Apple s’écroule au point de devenir un produit à bas coût et les tablettes plus petites amputent une part de leurs ventes” (relayée par Business Insider dans une note du 12 février 2013, aux États-Unis).

Pourtant, au cours du deuxième trimestre 2012, il s’était écoulé près de 25 millions de tablettes (selon les chiffres IDC publiés en août 2012). Le marché avait enregistré une progression des ventes de 66,2% sur un an (soit une croissance de 33,6% des ventes par rapport au premier trimestre). Mais ces tendances ont hélas nettement évoluées depuis : elles tendraient vers le bas à présent, à tous les niveaux.

Evolution des ventes d’iPad dans le Monde (en milliers d’unités)
Evolution des ventes d’iPad dans le monde (en milliers d’unités) @ Eco-Conscient

L’évolution des ventes globales d’iPad, indépendamment de leur taille, s’atténue très sensiblement depuis le second trimestre 2012. Les chiffres d’affaires traduisent une progression globale de 7 % en Europe, mais ils sont en nette baisse : de 9 % au États-Unis et de 26 % au Japon. Les profits dégagés par la firme de Cupertino passent de 56,8% en un an à 38,8% en fin année 2012.

D’autre part, les ventes des iPad grand format cèdent leur place aux formats de tablettes plus petits et moins chers. Avec l’arrivée de l’iPad mini et ses prix de ventes moins élevés, en fin d’année 2012, Apple a dégagé moins de bénéfices provenant de ce segment du marché des tablettes.

Les périodes des vacances de fin d’année ne sont généralement pas une période propice pour les affaires d’Apple : beaucoup de clients cèdent aux prix moins élevés des produits, et achètent beaucoup de tablettes concurrentes durant cette période.

Evolution des ventes des iPad 10 pouces (estimation par pays)
Evolution des ventes des iPad 10 pouces (estimation par pays) @ Business Insider

Et pour cause, le prix de vente de la tablette iPad passe de 535 $ à 467 $ au trimestre suivant. Cela témoigne des difficultés de ventes des tablettes à laquelle est confronté Apple. Avec la chute du prix de vente, les profits dégagés par les iPad ont mathématiquement été impactés : on parle de tendance cannibale pour Apple. Comme le montre les proportionnalités des parts du marché des tablettes ci-dessous : la tendance cyclique des ventes présente un repli inquiétant concernant les tablettes avec écran supérieurs à 10 pouces.

Marché des ventes des tablettes (par format)
Marché des ventes des tablettes (par taille d’écran) @ Business Insider

Au final, il se pourrait bien qu’Apple délaisse certains iDevices, et se concentre plus particulièrement sur les iDevices dont l’attrait pour ces derniers est encore suffisamment marqué (renier les tablettes 10 pouces au profit des tablettes 9 pouces ou inférieur). Comme en témoigne le pourcentage du marché des ventes de tablettes, en fonction de la taille de leur écran (graphique ci-dessus), l’aspect cyclique de ce marché suscite également une autre crainte auprès des investisseurs : l’expansion et la diversité d’un tel  marché risque de s’avérer très difficile à soutenir pour Apple.

Les iPhone tiennent tête à la concurrence toujours plus agressive

Les ventes d'iPhone du monde
Les ventes d’iPhone du monde

Au sujet des iPhones, tout annonçait une bonne commercialisation des iPhone, qui se sont effectivement vendus à près de 47 millions (dont 20 millions d’iPhones 4S), au cours du dernier trimestre 2012.

Avec son arrivée précoce, certains utilisateurs ont été déçus par le manque d’innovation du 5ème smartphone du nom. Malgré cela, le marché des iPhones tente de résister à la très forte affluence des nouveaux concurrents sur le marché ; mais Samsung devraient rester le leader de ce secteur, avec près de 70 millions de smartphones vendus. Pourtant, les ventes des iPhones en progression de 78 % en 2012 (47,8 millions d’iPhones vendus durant le dernier trimestre de 2012) sont légèrement inférieures à celle de l’année précédente (qui s’étaient révélées à hauteur de + 118%).

La progression annuelle est en légère hausse dans les ventes (progression de près de 29%, contre une progression de 128% durant l’année 2011) mais la concurrence liée au segment de la téléphonie mobile devient de plus en plus soutenue. Apple céderait du terrain et peinerait tout de même à maintenir ses parts de marché en Europe. Mais ses smartphones restent très présents aux États-Unis.

Evolution des ventes des iPhone dans le monde
Évolution des ventes des iPhone dans le monde @ Business Insider

Avec la chûte en bourse de l’action AAPL (elle était alors estimée à une valeur de 705 $ juste avant le lancement de l’iPhone 5, passée récemment à juste au-dessus de valeur de 500 $), de nombreuses analyses prévoiraient d’éventuelles périodes critiques. Notamment concernant le 3ème mois de l’année 2013 : « Mars sera un mois difficile pour Apple » peut-on lire dans le rapport de l’analyste de Tavis McCourt, Raymond James.

Pour rappel, le cours était historiquement haut, et la diminution des productions des composants pour iPhone 5 témoignerait d’une demande en berne : les ventes d’iPhone 5diminueraient plus vite que prévu” déclare l’analyste de Jefferies, Peter Misek : Les clients semblent être prêts pour l’iPhone 5S dont la fabrication démarre en mars.” poursuit-il. Le dernier smartphone pourrait-il sortir son prédécesseur de son bilan plutôt contrasté ?

Il semblerait que ce soit bien le souhait d’Apple, car bien qu’il ne s’agisse là que de prévisions déduites d’analyses, cela ne laisse pas vraiment  envisager un avenir radieux et sans nuage pour la firme à la pomme. Pour autant, l’iPhone est un smartphone émérite dont le succès n’est plus à faire ! Et son successeur l’iPhone 5S pourrait très certainement le sortir de cette mauvaise passe, et pourquoi pas, le faire  “renaître de ses cendres”. On oserait presque y croire…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

A propos de l'auteur : Johann

Passionné de longue date par le domaine micro-technologique, je presse tout type de support afin d'en récolter la pulpe. Partisan du partage sans limite des connaissances et des bidouilles en tout genres, je vous livre toutes mes trouvailles fructueuses susceptibles d'éveiller un intérêt mutuel.

Laisser un commentaire