Contenu iTunes : un premier pas vers le marché de l’occasion

Écrit par aDy. Posté dans Actualités, iTunes

Une première sur iTunes, il semblerait que l’International Business Time ait mis la main sur un brevet plutôt spécial déposé par Apple le 22 juin 2012 : il décrit la possibilité de céder ou revendre du contenu numérique acheté via l’App Store. Il sera donc possible de vendre légalement les droits de ses biens numériques, un peu à la manière des droits de propriété sur les biens physiques.

Revendre ses biens numériques, la mince affaire…

Une nouvelle récemment dévoilée par le site Tech Crunch souligne qu’avant d’être réellement applicable, le projet risque d’être confronté à quelques problèmes de droits. Et c’est sans parler des négociations et accords nécessaires avec les maisons de disque et autres studios de production. De plus, un fichier d’occasion – à contrario d’un bien physique – ne se détériore pas dans le temps, donc un album de musique écouté une centaine de fois aura la même “valeur” qu’un neuf. Chaque appareil utilisé devra être en mesure de déterminer si une application, un album de musique, un livre ou une vidéo peuvent être revendus, en fonction de critères précis. Un studio de cinéma pourrait très bien faire une demande spécifique sur une de ses productions en particulier, comme par exemple décider qu’un film ne pourra être revendu avant un certain laps de temps, afin d’éviter l’abus de copies. Et puis il va forcément falloir définir la tarification d’un contenu numérique d’occasion ; tarification qui devra comprendre une commission pour le détenteur des droits d’auteur, l’éditeur, le créateur, ou la boutique d’origine. Enfin, suite à la vente, le revendeur du média en question n’aura évidemment plus accès à son bien. Une liste de points non négligeables qui devrait largement freiner la mise en place de cette nouvelle fonctionnalité proposée par Apple via la plateforme iTunes…

iTunes : revente occasion

Un transfert numérique temporaire ou permanent

Le brevet stipule également avec précision la possibilité de louer son contenu numérique. Il sera par exemple possible de louer à son ami un jeu pendant une semaine, moyennant une certaine somme. Évidemment il ne lui sera plus possible d’utiliser personnellement son jeu tant que celui-ci sera en location. Idéal pour les personnes qui terminent les jeux en 3 jours : elles rendront service à leurs amis, tout en se faisant trois sous. Mais il ne fait aucun doute qu’il s’agit là d’une fonctionnalité qui ne sera pas au goût de tous.

Les eBooks ou livres numériques ne sont pas en reste

Le brevet stipule pas mal de points et d’exemples concernant les eBooks (livres numériques) qui disposeront d’un traitement spécifique. En effet, la tarification variera selon le temps écoulé depuis la date de parution du livre numérique. De plus, un ebook acheté 20€ ne pourra pas être revendu en-dessous de 10€. Quoiqu’il advienne, l’éditeur devra toucher 25% de la somme au minimum et cette dernière ne pourra pas être inférieure à 2$. En outre, pour revendre une collection de livres numériques, il faudra que le revendeur possède les licences de chacun des exemplaires de la collection en question. Le marché des livres d’occasion étant aujourd’hui largement démocratisé, il ne serait pas étonnant que très bientôt, ce soit également le cas pour les versions numériques.

A noter qu’Amazon a déposé un brevet similaire le mois dernier, à la différence près qu’ils limitent le nombre de reventes pour un contenu précis.

Alors, projet viable ? Ou bien énième brevet qui va prendre la poussière parmi tant d’autres ? Il faudra un certain temps pour que les accords se mettent en place, et que la copie des DRM se mette à jour, sans parler la prise en compte des décisions des divers éditeurs et majors liés à cette industrie. Cela dit, le marché de l’occasion des biens numériques s’imposera forcément, car l’enjeu financier est trop énorme. Apple et Amazon -pour ne citer qu’eux- sont bien conscients qu’il est possible de faire exploser les ventes sur ce marché encore quasi vierge.

Source : TechCrunch

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

A propos de l'auteur : aDy

Passionné depuis plusieurs années du monde Apple et des nouvelles technologies en général, je suis l'éditeur de Generation Apple. J'aime faire découvrir et partager mes dernières trouvailles du web et autres geekeries. Je suis à votre disposition pour toutes questions ou suggestions liées à la vie du blog. J'attache beaucoup d'importance aux besoins de nos lecteurs, donc n'hésitez pas à nous contacter si besoin !

Laisser un commentaire